N & E
Napoléon & Empire

1805. Austerlitz : le chef d'oeuvre

Chronologie de l'ère napoléonienne : [Chrono-galerie] [1769-1788] [1789-1793] [1794-1795] [1796] [1797] [1798] [1799] [1800] [1801] [1802] [1803] [1804] [1805] [1806] [1807] [1808] [1809] [1810] [1811] [1812] [1813] [1814] [1815] [1816-1821] [1840]
Le soleil d'Austerlitz
Le soleil d'Austerlitz
Agrandir

1er janvier 1805 – L'Empereur assiste à une messe dans la chapelle des Tuileries. Il reçoit ensuite les voeux des principaux corps de l'État, des maréchaux d'Empire, des ministres, des grands dignitaires et des princes. – 4 janvier 1805 – Un certain Denis, soi-disant homme de loi est arrêté, « prévenu de tenir les propos les plus indécents contre S. M. l'Empereur et d'avoir poussé la fureur jusqu'à conseiller à une femme d'attenter à ses jours ». – 5 janvier 1805 – Rapport de police : « On a célébré les Rois dans presque toutes les familles ; le peuple et les ouvriers se sont répandus dans les cabarets ». –  6 janvier 1805 – Bal dans la salle de l'Opéra, organisé par les maréchaux à l'intention de l'Impératrice Joséphine ; il leur en coûtera vingt mille francs chacun. –  7 janvier 1805 – A la Bourse : « Les affaires ont été languissantes, et le cours des cinq pour cent a paru incliner vers la baisse ; il ne se présente point de preneurs ». –  14 janvier 1805  – Une statue de Napoléon 1er est inaugurée dans la salle des séances du Corps législatif. –  17 janvier 1805  – Soixante mille conscrits sont levés. – 19 janvier 1805 – Augmentation du prix du sac décidée par les marchands de charbon ; il vaudra désormais 7 francs au lieu de 6 francs 25. –  20 janvier 1805  – Ceux qui ont appliqué le nouveau prix sont arrêtés « comme instigateurs et chefs de coalition ». Annulation de la hausse. – 21 janvier 1805 – Célébration de l'anniversaire de la mort de Louis XVI chez le ci-devant duc de Narbonne ; l'assistance, en habits de deuil, est nombreuse. –  26 janvier 1805  – Il est décidé que le sceau de l'État portera l'effigie de l'Empereur Napoléon 1er assis sur son trône, la couronne sur la tête, tandis que l'autre côté montrera l'aigle impériale reposant sur le foudre. –  28 janvier 1805  – Un roman de Jérôme Pigault-Lebrun, contenant « des plaisanteries licencieuses sur les cérémonies de la religion chrétienne », est interdit. – 30 janvier 1805 – Création du grand cordon de la Légion d'Honneur.

1er février 1805 – Eugène de Beauharnais, beau-fils de Napoléon Bonaparte, est nommé Archichancelier d'État et Joachim Murat Grand amiral. – 2 février 1805 – Nomination des quarante-huit grands cordons de la Légion d'Honneur ; on y trouve les frères de l'Empereur, les maréchaux, les ministres (parmi lesquels Joseph Fouché et Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord), les cardinaux Joseph Fesch (archevêque de Lyon), Etienne-Hubert de Cambacérès (archevêque de Rouen) et Jean-Baptiste de Belloy (archevêque de Paris). –  4 février 1805  – Un décret signé de Napoléon 1er établit la numérotation des maisons par rue ; les numéros pairs sont à droite et les impairs à gauche par rapport au cours de la Seine. –  22 février 1805  – Ordre est donné au préfet de police de surveiller les mascarades et d'« empêcher qu'on puisse courir les rues en habits ecclésiastiques ». – 23 février 1805 – Fête du Boeuf gras , elle se poursuit le 24 et le 25.

9 mars 1805 – Un « bureau de presse » est créé ; il est chargé de surveiller les journaux, les pièces de théâtre, l'imprimerie et la librairie. – 15 mars 1805 – Napoléon 1er se voit conférer le titre de roi d'Italie par la Consulte italienne, réunie à Paris. –  18 mars 1805  – Sa soeur Élisa Bonaparte reçoit de lui, en toute propriété, la principauté de Piombino. – 26 mars 1805 – Un prélèvement de quatre millions est opéré sur la caisse des Invalides, « qui est riche et fait constamment des économies considérables » ; ils serviront à des constructions de bâtiments de guerre ainsi qu'à des travaux d'amélioration des ports. –  28 mars 1805  – A dater de ce jour la permission des évêques diocésains sera requise pour imprimer ou réimprimer des livres religieux ; cette permission devra être textuellement rapportée et imprimée en tête de chaque exemplaire. –  30 mars 1805  – Exposition du portrait de Napoléon 1er peint par Jacques-Louis David dans la galerie du Sénat. –  31 mars 1805  – Départ de Napoléon pour l'Italie.

5 avril 1805 – A Lyon, les deux beaux-frères de Napoléon 1er, Félix-Pascal Baciocchi et Camille Borghese, recoivent de lui le titre de «  prince ».

15 mai 1805 – Arrivée de Napoléon 1er à Milan. – 26 mai 1805 – Couronnement dans la cathédrale de Milan.

4 juin 1805 – Annexion à la France de Gênes  et de la Ligurie. –  7 juin 1805  – Les limites entre l'empire français et le royaume d'Italie sont fixées par décret impérial : le Pô jusqu'à l'embouchure du Tessin et la Sésia jusqu'à son embouchure. Nomination du prince Eugène de Beauharnais comme vice-roi d'Italie.

11 juillet 1805 – Retour de Napoléon 1er à Fontainebleau. – 14 juillet 1805 – Ni cérémonie ni manifestation pour l'anniversaire de la prise de la Bastille. –  15 juillet 1805  – Le Journal des Débats devient Journal de l'Empire, « plus conforme à la nature de notre gouvernement », selon la rédaction.

2 août 1805 – Départ de Napoléon 1er pour le camp de Boulogne. –  9 août 1805  – Adhésion de l'Autriche au pacte anglo-russe. – 27 août 1805 – Le camp de Boulogne est levé. Cent cinquante mille hommes passent du littoral de la Manche aux bords du Rhin.

3 septembre 1805 – Retour de Napoléon 1er à Saint-Cloud. Publication d'un manifeste, hostile à la France, de l'empereur du Saint-Empire romain germanique (et empereur d'Autriche) François II. – 9 septembre 1805 : Rétablissement du calendrier grégorien par sénatus-consulte ; il prendra effet le 11 nivôse an XIV (1er janvier 1806). –  10 septembre 1805  – Entrée des Autrichiens en Bavière. – 16 septembre 1805 – L'ambassadeur d'Autriche publie une note déclarant que les troupes de son souverain se maintiendront dans ce pays. – 21 septembre 1805 – Engagement de neutralité de Ferdinand Ier, roi des Deux-Siciles, en cas de guerre entre la France et l'Autriche. – 23 septembre 1805 – Annonce au Sénat de la rupture avec l'Autriche. Les soixante mille hommes de la classe 1806 sont appelés par anticipation. – 24 septembre 1805 – Napoléon 1er se met à la tête de l'armée. –  25 septembre 1805  – Passage du Rhin par les troupes françaises. –  25 septembre 1805 – Panique financière à Paris. – 28 septembre 1805 – Réunion de l'armée bavaroise et de l'armée française. Horatio Nelson prend le commandement de la flotte anglaise faisant le blocus de Cadix.

6 octobre 1805 – La campagne s'ouvre. L'armée française, renforcée des troupes bavaroises et hollandaises, prend le nom de Grande Armée. –  7 octobre 1805  – Le Danube est franchi. –  8 octobre 1805  – Victoire à Westingen. –  9 octobre 1805  – Victoire à Guntzbourg. –  10 octobre 1805  – Entrée à Augsbourg. –  11 octobre 1805  – Les Français sont à Munich. –  12 octobre 1805  – Napoléon 1er harangue le deuxième corps de la Grande-Armée sur le pont de Lech à Augsbourg . – 13 octobre 1805 – Reddition de Meiningen. – 14 octobre 1805 – Combat d'Elchingen, où s'illustre le maréchal Michel Ney. – 15 octobre 1805 – Combats de Haag et de Wasserbourg. –  16 octobre 1805  – Sommation de Napoléon 1er au général Karl Mack von Leiberich : la ville d'Ulm doit se rendre. – 17 octobre 1805 – Capitulation d'Ulm. – 18 octobre 1805 – Combat de Nordlingen. Quarante drapeaux pris à l'ennemi sont envoyés au Sénat. – 20 octobre 1805 – Défilé de l'armée autrichienne prisonnière devant Napoléon 1er. – 21 octobre 1805 – Bataille navale de Trafalgar. – 28 octobre 1805 – Une caisse des contributions ou de l'Extraordinaire est créée ; elle est destinée à recevoir les contributions de guerre payées par les pays vaincus. – 30 octobre 1805 – Entrée de la Grande Armée à Salzbourg.

1er novembre 1805 – Combat de Lembach. – 2 novembre 1805 – Le fort de Passling est pris. – 3 novembre 1805 – Prise d'Ebersberg. – 4 novembre 1805 – Prise de Steyr. – 5 novembre 1805 – Combat de Lovers et passage de la Brenta. –  6 novembre 1805  – Combat d'Amstetten. –  7 novembre 1805  – Entrée de la Grande Armée à Innsbruck. –  8 novembre 1805  – Combat de Marien-zelle. –  9 novembre 1805  – Prise de Scharnitz et de Neustadt. –  11 novembre 1805  – Combat de Diernstein. A Paris, l'Ecole Polytechnique est transférée dans les locaux de l'ancien Collège de Navarre, au 5 de la rue Descartes . –  12 novembre 1805  – Prise de Leoben. –  13 novembre 1805  – Les Français entrent à Vienne. Le palais de Schoenbrunn  devient la résidence de Napoléon 1er. – 16 novembre 1805 – Reddition de Presbourg au maréchal Charles Augereau. – 18 novembre 1805 – Joachim Murat s'empare de la ville de Brunn (Brno de nos jours). – 28 novembre 1805 – L'Empereur Napoléon 1er étudie la plaine qui va devenir le champ de bataille d'Austerlitz.

2 décembre 1805 – Bataille d'Austerlitz dite "Bataille des Trois Empereurs" ; c'est la quarantième victoire de Napoléon Bonaparte pour le premier anniversaire de son couronnement. –  3 décembre 1805  – Proclamation de l'empereur Napoléon 1er à la Grande Armée : « Soldats, je suis content de vous. Vous avez, à la journée d'Austerlitz, justifié tout ce que j'attendais de votre intrépidité ; vous avez décoré vos aigles d'une immortelle gloire. [...] Il vous suffira de dire, "J'étais à la bataille d'Austerlitz", pour que l'on réponde, "Voilà un brave" ». –  4 décembre 1805  – Rencontre entre Napoléon 1er et l'empereur d'Autriche François Ier à Sarutschitz, en Moravie . – 6 décembre 1805 – L'armistice est signé. – 26 décembre 1805 – Traité de paix de Presbourg. Fin du Saint Empire romain germanique. – 28 décembre 1805 – Décision d'établir une place d'Austerlitz et d'ériger une statue équestre de l'Empereur, votée par le Conseil général de la Seine. –  30 décembre 1805  – Napoléon 1er accepte le surnom de « Grand », que lui a proposé le Tribunat.

La photo du palais de Schönbrunn nous a été grâcieusement fournie par Mlle Floriane Grau.
Il suffit de positionner le curseur sur n'importe quelle date pour qu'une info-bulle indique automatiquement la date correspondante dans le calendrier révolutionnaire.
Année suivante : 1806
Version mobile du site.
Version standard

Liens ] [ Accessibilité ] [ Mentions légales ]
Se libérer d'un jeu de cadres (frames) ] [ Les webmestres ]